dimanche 20 novembre 2011

Domotique Site local

Mais un gros point du travail fut quand même l'élaboration de mon site local pour gérer la maison.
Car c'est bien beau d'avoir plein de truc domotique avec serveur WEB embarqué, mais les regrouper pour pas s'y perde c'est mieux, donc j'ai décider de faire un site très light (pas de dreamweaver avec du code mort dans tous les coins) a base de serveur linux qui tourne H24 et de php/mysql/javascript tout ça sous Vi parce que je veux tout maitriser en terme de code.

D'abord le serveur, pour point consommer et comme y'a pas besoin d'une bécane de compet, direction l'atom D510 avec 2Gb de ram et 1To de HDD. Ça consomme 20W et ça suffit amplement pour un serveur WEB.

Ce serveur Web s'occupe à intervalle régulier de récupérer les résultats des différentes sondes (de températures, électricité, niveau puit.....) et de les mettre dans une base de données pour y garder une trace.

Mon site Web est directement connecté à cette base de données et affiche les résultats, ce qui empêche d'avoir des temps de réponse parfois trop long, il n'y a aucun polling vers les sondes car ça prenait trop de temps a afficher les pages (2-5s)

A ce jour (et je suis loin d'avoir fini) voici le site en question :
La page d'accueil fait en sorte un résumé de la maison.
Les températures extérieures, intérieurs, et baie de brassage sont récupérées de ma Zibase (concentrateur domotique). Le niveau du puit et l'état des capteurs de la carte relais de ma carte IPX800 qui gère l'arrosage. La consommation électrique d'une sonde OWL CM119 connecté à ma Zibase. Les messages vocaux/appels en absence de ma ligne OVH qui m'envoie des mails en cas de message.

Chaque capteur étant sauvegardé dans une base de données, ça permet d'avoir des graphiques !

Comme des images valent mieux qu'un bon discours et que j'ai la flemme de tout expliquer voila le tout :



Reste globalement à finaliser la partie domotique, et l'aspect du site car pour l'instant c'est du grand rustique.
Le tout bien sur optimisé pour la visu sur un IPAD, mais comme c'est du html, c'est sur tout que ça fonctionne.

Des news ! Point à mi-novembre

Comme ça fait un moment que j'ai posté, j'en profite pour faire un ptit bilan.
Maintenant que c'est fait voila le dernier travail en date qui concerne le futur garage (s'il arrive un jour).

La mise en place de la poutre faitière :
Avec l'aide Minipelle33 ! (minipelle33.blogspot.com)
La poutre fait environ 350*150*9000 soit une grosse poutre qui pèse beaucoup.
Un grand merci au père et au beau-père, parce que je me sentais pas en forme pour la lever tout seul :)

Et pis un ptit bilan, les futurs spots LED de la terrasse en 12V :

Le trottoir coté cellier et qui raccorde le garage :

La charpente qui va bientôt se terminer :

Un coté de l'entrée qui va bientôt se garnir de pétale d'ardoise.

Bref ça avance tranquillement....

samedi 11 juin 2011

Terrassement Avril

Un ptit focus sur ce que a pris pas mal de temps : le terrassement.
Au début c'était ça le 2 Avril :


Un ptit peu de terre ça fait jamais de mal...
Y'en avait besoin donc quand on l'a fait livré ça donnait ça le 5 Avril :


Minipelle est venu et a vaincu... le rateau aussi.


Au final avant final le 11 Avril ça donne ça :



Et on a quand même avancé ce ***** de garage (merci à ceux qui sont venus) :


Depuis le terrassement derrière la maison est quasiment terminé, une photo viendra, un jour, peut-être.....

dimanche 6 février 2011

Arrosage en temps réel sans trucage

video

Gestion arrosage

Il s'en passe du temps et des choses...
Le but est simple gérer l'arrosage de façon automatique mais en ayant toutes les sécurités possibles (réserve d'eau, pas trop arroser, pouvoir s'en servir manuellement comme automatiquement, protéger la pompe...)

C'est pour ça que la domotique avec la Zibase ne comblait pas toutes mes attentes.
Il a donc fallu ajouter une carte équiper de relais et d'entrée analogique simple : L'IPX800V2
Cette carte a tout d'un automate mais en plus, on peux la commander de la Zibase via des requêtes HTTP.

Ça me permet de contrôler via la domotique la base et les sécurités en sous-marin.

Tout d'abord maitriser l'apport d'eau.
Le principe, mettre une barre d'alu dans le trou pour mesurer le niveau d'eau avec des capteurs de niveau tout ça relié en premier à la carte relais mais aussi à la domotique pour gérer les évènements :

Les capteurs sont reliés avec du câble réseau imbibés de silicone.
La règle entière mesure 2m20 avec 4 Capteurs dessus :

Dans le trou ça donne ça :


La nourrice dans l'abri-jardin avec les électrovannes (le départ N°3 n'est pas encore fait c'est l'entrée) :


Le tableau avec la cuve pour maitriser la puissance et faire tampon en dessous :


Le tableau d'alimentation électrique avec la carte IPX800, le transfo 24V, la règle de niveau étant en RJ45 est branché sur une prise murale au cas où il faille l'enlever :


L'IPX800 de près :


Reste à mettre un capteur de pluie pour ne pas arroser s'il pleut ou arroser moins en fonction des précipitations et je pense que ça devrai le faire !

Tranchée arrosage

Le trou c'est bien mais l'arrosage c'est le but.
Alors voila l'état du terrain, pour passer les tuyaux. On en a profité pour passer les gaines pour l'alimentation électrique du futur garage :








Ça en fait des tranchées, Momo a bien aidé aussi mais le plus gros c'est fait main !
En gros 3 zones d'arrosage qui seront commander par domotique bien sur !

Trou

Alors pendant tout le temps où on a rien posté, on a pas hiberné non plus.
Momo est venu à la maison et à creuser un gros trou :


Il y a déjà la première buse qui s'est pas posée toute seule... Merci Pompom :


Ça a l'air de rien comme ça, mais une buse de 50cm de haut pèse 250Kg.
La buse de 1m fait donc dans les 500 Kg. Fallait bien Pompom pour relever ce défi.
C'est un des boulots les plus crevant que j'ai eu à faire sur la maison, pour faire bien tomber la première buse, il fallait creuser avec une petite pelle américaine et quand on arrive sur l'alios, ben c'est moins marrant.


Au final avant final voila ce que ça donne :


il y a du bidim sur tout le tour pour pas que la terre s'infiltre.
Tout le tour à été rempli de caillou pour faire une réserve naturelle, et enfin une couche de bidim sur le dessus + terre pour finir.